Facebook Facebook GraphSearch

Publication le février 27th, 2013 | par Jean-Sébastien Lefévère

Qu’est-ce que le Graph Search va changer à Reims ?

Si Facebook est très (trop) bon dans une multitude de domaines, celui de la recherche est en net recul. Mais l’introduction prochaine du Graph Search devrait changer pas mal de choses… En effet, Facebook teste actuellement son nouvel outil de recherche, qui remplacera l’actuel permettant de retrouver à partir de mots-clés des « amis », des pages, etc… Mais force est de constater que le niveau d’efficacité n’est pas transcendant. Et l’on se retrouve bien souvent avec des résultats qui ne correspondent pas à notre recherche.

A priori tout ça va donc très vite changer avec la « recherche sémantique » plus poussée, et plus pertinente donc. Pour davantage d’explications je vous renvoie vers cet article complet d’Isabelle Matthieu.

 

Si vous venez de regarder la vidéo, vous aurez compris que Facebook sera encore un peu plus intrusif qu’avant. Bien que le réseau social explique que c’est un excellent moyen de rencontrer de nouvelles personnes, proches de chez soi, et ayant les mêmes centres d’intérêt. Derrière ces belles paroles, on imagine donc les problèmes que cela peut engendrer sur la vie privée. Plus que jamais, faites attention aux réglages de vos paramètres de confidentialité, mais comme « Prudence est mère de Sureté », le meilleur conseil à suivre est de ne jamais publier ce qui n’a pas vocation à tomber dans la sphère publique.

Cet état des lieux étant fait, qu’est-ce que cela va changer à Reims ? Prenons l’exemple des bars/restos. Plusieurs d’entre eux sont déjà présents sur le réseau. On peut distinguer 3 types de présence :

  • la Page Facebook : c’est la présence la plus professionnelle, et c’est a priori celle qui faudra encore plus privilégier avec l’arrivée du Graph Search.
  • le Profil Facebook : c’est INTERDIT ! Interdit par Facebook, puisqu’un profil ne peut représenter qu’une personne « physique » ! Un bar étant une personne « morale », même en admettant qu’il n’y ait qu’un salarié, le profil n’est donc pas autorisé. C’est pourtant la solution qui est souvent privilégiée, soit par manque de connaissance, soit parce qu’avoir des « amis » plutôt que des « fans » permet de communiquer plus facilement.
  • le Lieu Facebook : une personne qui se « checke » dans un lieu sur Facebook peut créer la présence du bar à son insu, s’il n’est pas déjà dans la base de données du réseau social.

 

Voici à quoi devraient ressembler les futurs résultats promis par le Graph Search (avec Biarritz en exemple, cf l’article d’Isabelle Matthieu)

Graph Search Reims

Premier constat : lorsque l’on recherchera un restaurant à Reims, via Facebook, seules les pages étant identifiées comme un « restaurant » feront partie des résultats. Autrement dit, les profils seront exclus par défaut. Voici enfin une raison pratique, autre que la « législation Facebook » de transformer son profil en page (rappelons que cela est facile et rapide, les « amis » devenant automatiquement des « fans »).

Deuxième constat : le système de notation implique que le restaurant devra évidemment faire attention à la qualité de ses prestations (encore heureux me direz-vous !), mais aussi qu’il devra sensibiliser sa communauté de fidèles, et plus largement ses clients satisfaits, à venir agrémenter leur repas d’une note, d’un like et d’un commentaire sur Facebook. Certains le faisaient déjà par affinité avec l’univers du digital, ici cela devrait prendre une dimension stratégique qui va au-delà des simples afficionados et barmen geeks !

D’autant que si des outils de notation existent depuis longtemps sur Internet (type Cityvox) ou via des applications mobiles (le mourant Foursquare), la puissance de Facebook pourrait, comme souvent, tout emporter sur son passage. Alors la nouveauté qui est le thème de cet article, deviendra rapidement un réflexe naturel numérique !

Pour conclure, chaque propriétaire d’un « lieu » (bar, restaurant, magasin) a intérêt à prendre rapidement en compte l’intérêt de la page Facebook (la créer, l’embellir, l’animer et la communiquer en physique). L’idéal étant à mon avis de trouver un des membres du staff sachant bien utiliser Facebook pour avoir à la fois de la réactivité et une sensibilité propre au bar/resto. Sinon, passer par un prestataire externe (Community Manager Freelance) peut être une solution, au moins pour se lancer, se former.

Tags:


A propos de l'auteur

Community Manager rémois de naissance et de "ré-adoption" !



Retour en haut ↑
  • Beautiful pictures by @Igersreims !

  • On vous attend sur Facebook !

  • Beautiful Web 2.0 !












  • Happy from Reims !

  • Beautiful Hashtag >> #Igersreims