Facebook milleetuneexcuses

Publication le avril 9th, 2013 | par Richard Carlier

Toujours pas sur Facebook ?

Vos clients, vos confrères, tout votre entourage vous presse : « mais ton affaire n’est toujours pas sur Facebook ? » …et bien non, nous sommes en 2013 et vous êtes toujours sur le quai de la gare, avec l’amère sensation de ne pas avoir su prendre le train en marche…

Il n’est jamais trop tard pour bien faire

Comme nous le confirme cet adage populaire plein de bon sens, « suivre » n’est pas une maladie honteuse : ce peut même être la marque d’une certaine prudence.

Les réseaux sociaux restant encore en région une spécialité toute neuve, nous vous invitons donc avec ce nouveau billet à rencontrer deux femmes aventureuses, qui ont su, par envie et par goût, défricher ce terrain vierge : elles se proposent aujourd’hui de partager avec vous leurs expériences dans ce domaine.

Les exemples rémois de « Mille et une Excuses » et « Mon Shop Vintage »

Rencontrons Marie. Elle partage depuis maintenant 3 ans sur Facebook son enthousiasme et ses bons plans pour le compte de sa boutique de lingerie. Elle nous rassure d’ailleurs grandement : « Je n’ai pas le sentiment d’y passer plus de temps que ça. Certains avancent autour de moi que cette façon de communiquer serait chronophage et qu’on a déjà pas assez de 24 heures quand on est commerçant indépendant.

Dans un sens, c’est vrai. Mais quand on examine le réseau social numéro 1 des rémoises sous le bon angle, on se rend compte que c’est très efficace pour garder le contact avec ses plus fidèles clientes, et qui en sont adeptes. J’en ai même une (que je salue d’ailleurs, elle se reconnaîtra) qui a eu vent d’un arrivage de nouveautés dans la boutique pendant son jogging via son téléphone : elle est donc arrivée en courant et en survêtement pour être la première à en profiter ! »

Virginie quant à elle ne dispose pas de boutique « physique » mais Mon Shop Vintage assure d’ores et déjà une visite guidée de son univers de marque via le petit dernier des réseaux sociaux qui vont bien, Pinterest : « C’est avant tout pour moi un extraordinaire carnet d’inspiration. Pinterest nourrit beaucoup mon travail dans le sens où il me permet d’aiguiser mes compétences dans ma spécialité, tout en livrant mes petits secrets déco à mes clients. J’en profite en dernier lieu pour vendre mes propres articles, puisque chaque image, quand on les clique, dirige le socionaute vers ma vente en ligne ».

monshopvintagepinterest

« Je n’ai pas le temps pour tout ça ! »

Comme on peut le constater, les moyens à mettre en place peuvent être très simples et « petit budget » si tant est que vous soyez en mesure de réaliser vous-même les supports de communication (c’est vrai pour la rédaction, c’est surtout vrai pour les photos).

Le secret le moins partagé est pourtant simple : vous ne vous ajouterez pas de travail supplémentaire si vous vous contentez, dans un premier temps, de partager via les réseaux sociaux ce qui vous plaît à vous.

A partir de ce moment, tout un chacun peut intégrer ces mises en place au cours de sa journée de travail habituelle pour juste partager les informations dont il aura profité pour lui-même.

J’aiguise mon image, je fidélise mes clients, j’en gagne de nouveaux

Au delà des questions de référencement (classement de votre marque et de vos contenus dans Google), vous assurerez ainsi en autonomie et simplement la couleur que vous voulez donner à votre projet professionnel : ceci s’appelle « soigner son image ».

Il s’agit donc d’un choix à faire :

  • soit vous êtes absent, et vos clients ne vous y trouvent pas
  • soit vous occupez le terrain, et vous trouvez une solution pour diriger vos clients vers les espaces où vous vous donnez rendez-vous traditionnellement

Inutile de vous expliquer que la deuxième option a ici notre faveur et que nous vous encourageons à aller à l’avant de la curiosité que peuvent avoir vos prospects et vos clients ; et surtout de garder le contrôle sur l’image que vous souhaitez donner de votre entreprise.

Retrouvez Marie et « Mille et Une Excuses » en cliquant ci-dessous >>

facebook-64

Retrouvez Virginie et « My Shop Vintage » en cliquant ci-dessous >>

pinterest-64

Ce billet a également fait l’objet d’une publication croisée sur le blog de l’agence de communication MyCom 

Tags:


A propos de l'auteur



Retour en haut ↑
  • Beautiful pictures by @Igersreims !

  • On vous attend sur Facebook !

  • Beautiful Web 2.0 !












  • Happy from Reims !

  • Beautiful Hashtag >> #Igersreims