Ici Identité rémoise

Publication le septembre 8th, 2013 | par Jean-Sébastien Lefévère

Laboratoire : En quête d’identité rémoise

Qu’est-ce qui fait notre identité rémoise ? Notre identité champenoise ?

Identité, subst. fém. : Caractère permanent et fondamental de quelqu’un, d’un groupe, qui fait son individualité, sa singularité. (définition du CNRTL)

Comparativement à d’autres régions de France, force est de constater que notre identité n’est pas revendiquée en tant que telle à Reims, et plus largement en Champagne. Quand un peu plus loin on se réclame ardennais(e), breton(ne), corse ou basque ; on ne se dit pas toujours champenois(e)…

…quand un sentiment chaleureux d’appartenance, teinté d’une fierté positive et de clins d’oeil complices, semble lier les membres d’un même terroir, on dispose d’une identité marquée dont on peut discuter et qui peut s’avérer très motrice.

En tant que rémois, nous sommes dépourvus de ce type de dynamique.

On ne présente pourtant plus notre cathédrale qui a accueilli nombre de sacres des rois de France … et un seul mot suffit pour faire éclater son enthousiasme de par le monde : champagne ! L’un des produits de luxe les plus réputés dans le monde, chargé d’une image que beaucoup rêveraient d’avoir pour pouvoir appuyer leurs initiatives.

On se fait ici aussi la remarque que ce ne sont ni l’histoire, ni le patrimoine qui manquent …et que cette absence d’identité semble nuire quand il s’agit de fédérer pour des projets.

Nous sommes ni sociologues, ni politiques, juste des communicants amoureux de leur ville d’origine.

Partis de ce constat, nous avons cherché (et nous continuons à le faire régulièrement) à tester les éléments qui nous semblent les plus à même de nous définir en tant que rémois, et plus largement en tant que marnais/champenois.

Sous la forme de visuels simples et rapides à partager sur les réseaux sociaux, nous avons donc voulu concocter et tester des illustrations sympathiques. L’objectif étant d’étudier comment ils évoluent et comment les socionautes peuvent se les approprier, principalement sur Facebook.

 

Allo, t’es rémois et t’as pas de champagne dans le frigo ?

Nous sommes très à l’écoute des retours et toujours très impatients de voir les réactions qui peuvent fleurir : nous n’élaborons qu’à deux, et la priorité est de donner là une occasion aux autres « fans » de la ville de Reims de prendre la parole.

Nos quelques visuels ont fonctionné assez modestement, et l’un d’eux est clairement sorti du lot :

Frigo Champagne

Si vous n’avez pas trop hiberné cet hiver malgré une météo étrangement capricieuse, vous connaissez sans doute la désormais cultissime Nabilla et son fameux buzz autour de son « Non mais allo, quoi ? », tiré d’une émission culturellement contestable, mais qui restera symptomatique de toute une époque.

Rapidement il a inondé le net, dans sa version de base, puis sous une déclinaison de parodies assez fulgurantes (les spécialistes parlent de meme). Comme le partage est source d’enrichissement personnel, ne boudons pas l’envie de remettre ça avec vous, pour votre plus grand plaisir/désarroi (à vous de choisir) :

 

Ni une, ni deux, nous nous sommes appropriés cet élément pour en faire notre version, « spéciale Reims ». Nous l’avons donc détourné en utilisant un élément très répandu ici et qui étonne toujours les visiteurs qui ouvrent les réfrigérateurs de notre chouette région.

Oui, il y a pratiquement toujours une bouteille au frais dans l’attente d’une occasion impromptue, qui fera bien sûr l’objet d’un excellent prétexte pour une dégustation, et qui sera, avouez-le, toujours la bienvenue.

Là où le champagne est globalement vu comme un produit de luxe qu’on ne sort que pour les grandes occasions un peu partout hors de notre région, les champenois(es) -les rémois(e)s dans notre exemple-, fier(e)s de sa production locale, n’hésitent pas à le partager pour des occasions beaucoup plus courantes.

Il y a ceux qui aiment…

… habitude qui a permis au visuel de bien fonctionner ! Beaucoup plus que nous ne pouvions l’espérer d’ailleurs, surtout pour une page Facebook comme celle de Reims is Beautiful encore toute jeune, et avec un potentiel de viralité proche de zéro.

Bien évidemment l’adossement  au « buzz » de notre chère Nabila a opéré à plein mais tout porte à croire que les nombreux likes et partages ont « touché » les rémois qui étaient visés : et c’est là que nous nous disons qu’au delà du clin d’œil, il y a bien avec notre petit laboratoire la preuve que cette fameuse identité rémoise existe !

 

S’ils ne parleront pas à tout le monde, voici tout-de-même quelques éléments chiffrés, pour les spécialistes, et à date de l’écriture de cet article : 230 likes et 771 partages sur la page Facebook Reims is Beautiful mais 4652 likes sur l’ensemble des pages/profils où le visuel a été partagé.

Et les quelques exemples de phrases d’accroche utilisées lors du partage du visuel sur des profils personnels Facebook ont été particulièrement savoureuses à examiner :

« Tellement vrai », « Une spéciale pour celles et ceux qui se reconnaîtront », « ça surfe sur la vague mais ça fait quand même sourire et c’est bien trouvé », « Normal quoi… », « Culture rémoise ! », « Encore plus vrai avec le beau temps », « I like that », « Ah ça c’est trop vrai !!!! »

 

…et ceux qui n’aiment pas

La plupart sont clairement positifs, révélant un sentiment d’appartenance que l’on ne peut ici que constater. Cela n’a cependant pas empêché certains d’émettre quelques critiques, plus partisanes :

« Pas la peine de faire de la pub pour le champagne ni pour la Champagne : le liquide est à l’image de la région, insipide, nul »  ….pas grand chose à dire, nous on est ici pour la liberté d’expression !

« Bah, c’est pas Reims la ville du champagne… renseignez-vous ! » mettait le doigt sur l’éternel débat sur la situation géographique de « Capitale du Champagne » entre Reims et Epernay : question à laquelle nous n’avons pas de réponse ici : )

Un autre commentaire, auquel nous ne nous attendions pas, fait débat avec une distinction entre le vigneron d’une part, travailleur et modeste, et d’autre part les caractères élitistes et ostentatoires qui accompagneraient trop souvent le champagne : là encore, n’étant spécialistes qu’en dégustation, nous laisserons le débat ouvert.

En conclusion…

Le blog Reims is Beautiful, en plus de son modeste rôle de « journal de bord » des acteurs digitaux rémois et au-delà, nous offre un terrain d’expérimentation et un laboratoire très utile pour ce type d’expériences et pour un métier qui se construit tous les jours (celui de community manager).

Nous n’avons pas choisi de parler de Reims par hasard : il s’agit de notre cité de cœur. Elle nous apporte une fierté positive, dans toutes ses richesses, tout comme notre région dans son ensemble. Nous sommes souvent déçus quand les rémois sont responsables de leur propre démoralisation.

Nous tenterons donc d’autres tests, dans le même esprit de positivisme, sous des formes digitales diverses, dans les semaines qui viennent.

Si la priorité est de sourire, il ne faudra pas en tirer de véritables conclusions « scientifiques », tout au plus des pistes pour initier, cultiver et surtout réfléchir à la construction d’une culture d’appartenance commune qui fait encore, à notre sens, cruellement défaut à une ville à laquelle nous tenons.

Tags: ,


A propos de l'auteur

Community Manager rémois de naissance et de "ré-adoption" !



Retour en haut ↑
  • Beautiful pictures by @Igersreims !

  • On vous attend sur Facebook !

  • Beautiful Web 2.0 !












  • Happy from Reims !

  • Beautiful Hashtag >> #Igersreims