Interviews julie planneur strategique

Publication le octobre 16th, 2014 | par Richard Carlier

Julie, planneur stratégique

 

Depuis combien de temps développes-tu tes missions en tant que planneur stratégique ?

Julie MARANO est planneur stratégique et rédactrice à l'agence CidéoJe suis planneur stratégique depuis septembre 2012. Depuis mon arrivée à l’agence Cidéo en tant que conceptrice-rédactrice à l’été 2011, mon poste a naturellement évolué. ugg mini bailey button Ce développement de ma fiche de poste est principalement dû à la nature des projets de la clientèle de l’agence, qui est constituée de maisons de champagne.

Nous trouvons avec nos client(e)s des réponses à des questions nouvelles, pour lesquelles le marché régional est, à mon sens, relativement vierge en terme de formules de communication adéquates.

Il n’y a pas de retard particulier en région, et c’est un métier qui est encore très jeune à l’échelle nationale. ugg australia Il répond bien au besoin de transversalité nécessaire à toutes les composantes de la chaîne de production, du commercial à l’expérience client, en passant par le graphisme.

Comment expliquerais-tu tes missions de planning stratégique ?

La définition large du planning stratégique est l’élaboration de stratégies de communication pour les marques. adidas uk C’est un métier qui compile différentes fonctions : il s’agit d’abord d’être en amont des projets pour comprendre ce qui anime celles et ceux qui les entreprennent. nike air max thea Ensuite, vient la notion de marque et les problématiques qui vont avec (j’entends ici que les marques pré-existent avant que nous intervenions, en étant au plus proche de sa clientèle, l’agence à laquelle elle est susceptible de faire appel sera en mesure d’identifier les meilleurs solutions possibles).

Le produit n’a pas une vie autonome, il évolue au sein d’un marché avec lequel il faut être en phase : le métier de l’agence, c’est avant tout d’être alerte pour conseiller au mieux. asics femme Et pour se faire, il faut être en veille constante, au fait des dernières tendances, de la législation en cours et des comportements des consommateurs.

Pour résumer, le cœur du métier de planneur stratégique, c’est de comprendre le marché et de proposer des stratégies qui, tout en servant le positionnement de la marque concernée, répondront à des objectifs préalablement définis. nike air zoom pegasus Cela passe aussi par la création de concepts, mais aussi la recommandation de stratégies médias.

Dans ce descriptif, il ne faut pas oublier la dimension interne à l’agence, et qui est propre à la prestation qu’elle assure : ma mission principale se concentre sur le lien qu’il y a à établir entre les différent(e)s spécialistes de l’agence, pour que les projets soient menés dans les meilleures conditions.

Pour conclure, je pense que le planneur stratégique a pour objectif principal de fonder une politique générale de marque. Il doit la transmettre à ses collaborateurs (principalement les créatifs) pour que cela transparaisse dans les actions et les outils de communication qu’ils vont imaginer : on parle à cette échelle de brand management, c’est-à-dire de management de marque.

Peux-tu nous préciser les manières dont le planning stratégique s’incorpore aux activités de l’agence ?

Le planneur stratégique est disponible à tous stades d’un projet car, même s’il est celui qui est à la naissance d’une stratégie et définit les contours d’une campagne, il se doit de s’assurer du suivi et du bon aboutissement du travail dont il a été convenu.

Une étape de brief est incontournable pour transmettre l’esprit de la marque soit par une réunion, soit par l’écriture de ce que l’on appelle la copy-strategy, qui est un document qui regroupe tout ce que l’agence se propose de mettre en place en faveur du produit et de l’annonceur : on y parle des cibles que l’on a identifié, des objectifs que l’on se donne, des avantages que l’acheteur découvrira au cours de son expérience d’achat et de consommation, du ton que l’on propose d’adopter dans les supports et des conditions relatives au périmètre de l’intervention (pour les vins et spiritueux, inutile d’expliquer que les possibilités sont très contingentées en France).

Quels sont les avantages pour les client(e)s ?

Faire appel aux compétences du planning stratégique, c’est la garantie pour un(e) client(e) d’avoir, entre autres, une image cohérente pour l’ensemble de ses actions.

Ces dernières seront ainsi fondées sur un positionnement de marque unique. C’est aussi une manière de se donner les outils propres à l’innovation, ce qui correspond pleinement aux attentes actuelles du marché.

Quelle est ta journée-type ?

Il n’y a pas véritablement de journée-type, je suis plutôt dans une logique de semaines, qui sont ponctuées de rencontres avec nos client(e)s et de briefs en équipe.

Je consacre la plupart de mon temps à l’élaboration de diagnostic marketing, de plan de communication, à la rédaction et à la relecture de ce qui a été finalisé …sans oublier de ne jamais passer outre la connexion avec ce qui se fait autour de nous : la veille est une activité quotidienne et primordiale.

Qu’est ce que tu apprécies le plus avec ton métier ?

C’est une activité aux multiples facettes, qui permet d’être à la fois en lien avec une équipe et des clients, mais aussi d’avoir des plages de réflexion et des moments de conception où l’on peut réinventer les marques.

Il est plaisant d’apporter une réelle réflexion sur une marque, de mettre en place des stratégies à court, moyen ou long terme, et d’en suivre les effets sur les clients de nos clients !

 

Quelles sont, selon toi, les qualités personnelles requises pour ce type de poste ?

Je pense que ce poste requiert une ouverture d’esprit importante, il faut avoir le goût d’explorer de nouveaux territoires, savoir faire preuve de curiosité et savoir se renouveler.

Chaque projet est différent, à chaque client correspond une nouvelle recherche de solutions, c’est ça qui est passionnant.

Il est essentiel d’aimer le contact, d’avoir l’esprit de synthèse et de rigueur tout en étant également créatif. basket nike C’est un métier qui allie des compétences de marketing, de sociologie et de créativité publicitaire : autant dire que l’on ne s’ennuie pas.

Quel doit être, selon toi, la part du 2.0 sur la globalité de la communication d’une marque de champagne du type de celle dont vous vous occupez à l’agence Cidéo ?

La stratégie digitale d’une marque fait partie intégrante de nos recommandations, sa proportion dans la communication globale d’une marque dépend du marché sur lequel la marque évolue, elle est déterminée entre autres, par la typologie des cibles de nos clients, leur propre attrait pour ces canaux, leur budget et évidemment, leurs objectifs.

Les outils web, qu’il s’agisse d’un site Internet, d’une application smartphone, des réseaux sociaux ou encore d’un e-mailing, ne sont plus des produits d’avenir : ils sont les outils contemporains de la communication quotidienne de nos marques.

Le digital n’est pas le remplaçant des vecteurs de communication traditionnels, il est utilisé au même titre que les outils « offline », et permet de réaliser des campagnes « cross-canal ». En effet, pour conquérir, fidéliser ou encore créer de la notoriété, rien de tel que d’être présent sur les différents points de contacts avec les cibles, qui passent aujourd’hui systématiquement par le web, peu importe leur âge, à un ou plusieurs moments de leur parcours d’achat.

Nous mettons ainsi régulièrement en place des campagnes d’e-mailing, préconisons l’animation de communautés sur les réseaux sociaux, des achats d’espace sur des médias en ligne, développons des e-boutiques ou créons des sites Internet dernier cri en responsive design (dont l’ergonomie s’adapte à une lecture sur ordinateur, tablette et téléphones).

Il y a deux exemples récents que j’apprécie tout particulièrement : http://champagne-petit-et-bajan.fr/ (pour les vidéos) ; http://champagne-suenen.fr/ (pour sa landing page) ; ou encore http://duntze.com/ (pour son mode de défilement parallaxe).

Pour finir, que trouves-tu le moins gratifiant ? … ou quels seraient les aspects du poste dont tu te passerais volontiers ?

Le plus difficile, c’est que la plupart des personnes qui méconnaissent le domaine de la communication, ne se rendent tout simplement pas compte de son potentiel et de ses effets sur les ventes. womens air jordan Ils n’y accordent pas le temps ou l’enveloppe nécessaire.

Mais c’est chose normale, on ne peut pas défendre une notion que l’on ne maîtrise pas. nike air max 1 argent Ce n’est pas le cœur de métier de nos clients et c’est ce pourquoi ils ont besoin d’être épaulés.

C’est pourquoi nous avons décidé avec l’agence de faire preuve de pédagogie avec un support de communication web et papier pour sensibiliser nos clients à toutes les notions de notre métier.

Tags:




Retour en haut ↑
  • Beautiful pictures by @Igersreims !

  • On vous attend sur Facebook !

  • Beautiful Web 2.0 !












  • Happy from Reims !

  • Beautiful Hashtag >> #Igersreims