Facebook Page-Profil

Publication le mai 8th, 2013 | par Jean-Sébastien Lefévère

Facebook : Page, Profil, Groupe ?

Lorsque Facebook a été créé en 2004, la perspective d’y voir s’implanter des marques était sans doute très loin des esprits de Mark Zuckerberg et des développeurs qui ont pris part aux débuts de l’aventure. Pourtant, devant l’audience que s’est rapidement construite le réseau social (pour devenir aujourd’hui ce que l’on sait), impensable pour les marques, de la multinationale au commerçant de proximité de ne pas y être, ou tout du moins de ne pas penser à s’y mettre.

Au début c’était assez simple, les pages Facebook n’existaient pas. Pour être présent sur le réseau social, il fallait créer un profil, point barre. En se développant, Facebook a ainsi proposé la création de pages, sorte de mini-site Internet intégrés à vocation sociale. Pourtant quand on y regarde de plus près les marques mixent les deux possibilités. Si la plupart des grandes marques ont adopté le format « pages », il subsiste encore pas mal de commerces de proximité notamment, qui utilisent un profil avec leur nom de marque.

 

Le point sur la règle Facebook

Le « Profil Facebook » pour une personne morale est rigoureusement interdit !

En effet un profil Facebook, c’est une personne physique et rien de plus. Autrement dit, une marque, une association, un commerce n’a pas le droit d’utiliser un profil. La sanction ? Facebook se réserve la possibilité de suspendre temporairement (voire complètement) le profil. Vu l’investissement en temps que cela représente dans certains cas, c’est dommage. Néanmoins il est assez rare que cela arrive, car il est difficile de faire le tri. Est-ce une bonne raison pour prendre le risque ?

D’un point de vue purement professionnel, la page est beaucoup plus propre que le profil. D’ailleurs, sur Reims is Beautiful, nous nous engageons à ne mettre en avant que les projets qui respectent cette règle. Dommage car, sans citer de noms, il y a de belles initiatives que nous n’aborderons pas.

 

Les avantages de la page

Comme dit ci-dessus, la page propose un aspect plus professionnel et plus « légitime ». Les personnes qui vous suivent sont vos « fans » et non vos « amis ». Et dans le commerce c’est pareil, ce qui n’empêche pas vos vrais amis d’être également vos clients/fans. Mais au moins la frontière est plus tangible avec l’utilisation d’une page.

creer page facebook Reims

Internet = Facebook ?

Autre élément crucial à venir, le « moteur de recherche » de Facebook sobrement appelé « Graph Search ». A terme, il pourrait venir remplacer votre moteur Google, Bing, Yahoo, etc… car pour un certain nombre d’internautes, Internet = Facebook. Exagération volontaire qui recoupe néanmoins beaucoup de vérités. Partant de ce constat, si vous avez un magnifique site Internet, mais aucune présence sur Facebook, vous perdez dès le départ un certain nombre d’internautes. L’idéal, même si cela demande du temps (et donc de l’argent), sera d’avoir une présence sur les deux supports, avec une intégration intelligente de l’un vers l’autre. Pour cela Facebook propose des outils relativement simples (il faudra néanmoins oser mettre les mains dans le cambouis).

Et pour en revenir au Graph Search, il sera bientôt possible de rechercher un « restaurant » qui propose des plats « italiens » sur « Reims ». C’est globalement ce que propose plusieurs sites comparatifs en ligne. Là où c’est très fort pour l’utilisateur, c’est que les résultats seront également orientés en fonction de l’activité de ses amis Facebook. C’est déjà le cas, mais Facebook va pousser le concept plus en profondeur en s’appuyant sur sa gigantesque base de données. En d’autres termes, si tout est mis en place dans notre exemple de restaurant italien rémois, il pourra (devra) inciter les clients à effectuer des actions sur Facebook (liker la page, commenter une publication, se géolocaliser dans le restaurant, le recommander, etc…). Il aura ainsi plus de chances d’apparaître en bonne position dans les résultats de recherche. Pour plus d’éléments, nous vous invitons à lire l’article : Qu’est-ce que le Graph Search va changer à Reims ?

D’où l’importance d’être dès maintenant le plus « social » possible. Ah oui… détail non négligeable >> notre restaurant italien, pour faire partie des résultats, devra être identifié en tant que « restaurant ». Cela n’est possible que pour une page. Si le restaurant utilise un profil, il n’apparaîtra pas.

 

Les avantages du profil

Le véritable avantage du profil par rapport à la page, c’est la visibilité. Globalement, lorsque vous publiez une actualité sur votre page Facebook, elle apparaîtra « seulement » sur le flux (la newsfeed) de 10 à 20% de vos fans. C’est peu certes, mais rappel de rigueur, les membres de Facebook sont d’abord là pour échanger avec leurs amis, pas avec des marques. Bien sûr, Facebook vous proposera également de mettre en avant vos publications auprès d’un plus grand nombre…dans ce cas-là, il faudra payer !

Le profil permet également de « spammer ». Pas agréable pour l’utilisateur, mais a priori utile pour le commerçant qui veut se faire de la pub « gratuite ». Un profil permet de poster directement sur le profil de l’un de ses amis, de lui envoyer un message privé… Pas la page qui ne permet des publications que dans son espace contrôlé. Le profil peut donc être particulièrement intrusif. En tant que professionnels, mais aussi en tant qu’internaute/consommateur, nous ne le conseillons pas. Encore une fois, une marque n’a pas vocation à être « amie » (bien que le terme employé par Facebook soit très largement galvaudé).

 

La bonne formule ?

Le premier conseil est de créer une page Facebook (www.facebook.com/pages/create/). Rappelez-vous que cette page est un équivalent de site Internet, très simple à mettre en place. Vous ne contrôlez pas tout (notamment en termes de design graphique), mais c’est un excellent moyen d’assurer sa présence rapidement et à peu de frais.

Si vous possédez actuellement un profil pour votre marque, pas de panique, Facebook a depuis longtemps intégré un outil qui vous permettra de transformer votre profil en page. Ainsi vos « amis » deviendront automatiquement des « fans » et vous conservez la même audience qu’auparavant (bien que cette dernière sera tronquée par la visibilité des pages comme expliqué ci-dessus). Pour l’aspect technique, ça se passe par ici ! Attention, au moment de la transition, vos photos et messages seront supprimés. Facebook vous proposera de les sauvegarder, faites-le et conserver cela précieusement, on ne sait jamais.

Et pourquoi ne pas imaginer le combo Page + Profil ? Car si vous en êtes arrivé jusqu’ici, vous aurez bien compris que le profil est interdit pour représenter stricto senso sa marque. En revanche, le profil peut parfaitement être utilisé par le chef du restaurant ou le « petit « commerçant (au sens noble du terme) ! C’est particulièrement pertinent pour les petites marques ou une ou deux personnes représentent particulièrement bien ces dernières. Le profil sera donc une personne physique « Monsieur X » qui utilisera cet espace pour promouvoir la page du commerce. Ici Monsieur X est un ambassadeur qui met en avant sa marque, en lui apportant sa personnalité. Et plus que jamais sur les réseaux sociaux, la personnalisation est un levier marketing extrêmement puissant !

 

Et sinon, le groupe ?

Autre solution possible, le groupe. Un groupe ne peut porter le nom d’une marque. En revanche, il est très pertinent pour mettre en avant une passion, une compétence. Votre bar passe de la musique électro ? Créez un groupe de discussion sur l’électro, et mettez en avant les évènements organisés par votre bar dans ce domaine. Vous devenez ainsi un « expert » du domaine aux yeux des membres Facebook (en réalité, vous êtes déjà un expert si votre démarche est sincère), et échangerez ainsi avec d’autres experts, ou simples passionnés. Un excellent moyen de fédérer pour les commerçants qui ont une vraie spécialisation, et pour lesquels la segmentation marketing est évidente.

Alors si en plus, au-delà de l’aspect purement marketing, il y a une vraie passion derrière tout ça, bingo ! Petit rappel, pour échanger sur ce groupe, il faudra un profil (donc un nom propre, représenté par au moins l’un des membres du commerce) comme évoqué dans le paragraphe précédent.

 

Voici donc plusieurs solutions pour mettre en avant votre commerce, votre restaurant, votre bar, votre association sur Facebook. Il n’y pas de miracle, pour être vu et reconnu, il faudra y mettre du temps qui sera parfois ponctionné sur votre activité principale. Un investissement régulier qui permet de garder un contact quotidien avec ses clients (et ses prospects). Sans oublier d’y apporter de la sincérité et de la personnalité dans les publications. C’est un espace de communication avant d’être un espace de promotion. Un facteur à ne jamais oublier !

Tags:


A propos de l'auteur

Community Manager rémois de naissance et de "ré-adoption" !



Retour en haut ↑
  • Beautiful pictures by @Igersreims !

  • On vous attend sur Facebook !

  • Beautiful Web 2.0 !












  • Happy from Reims !

  • Beautiful Hashtag >> #Igersreims